8 bâtiments et un beau jardin…

Retour sur une démarche prospective & participative de transformations culturelle, organisationnelle, et spatiale

Mini-fiction : une vision du futur possible

La journée s’annonce plutôt bien : je retourne au bureau. Cela fait maintenant plusieurs jours que je n’ai pas croisé mes collègues. Mon programme est bien rodé : travail à la maison le lundi et le mardi, travail dans le tiers-lieu coopératif de mon quartier le mercredi, journée d’engagement solidaire le jeudi.

Avant de partir, je regarde mon ordinateur sur la table du salon. Pas sûr d’en avoir besoin… Le vendredi, nous avons décidé de bannir tous les écrans. Mon idée, acceptée avec enthousiasme par notre manager : « puisqu’on se voit moins souvent, essayons d’être
véritablement présents les uns aux autres ».

Je souris : d’ici quelques minutes, embrassades et accolades familières jalonneront le chemin qui mène de l’entrée du campus au bâtiment « Apprentissage », pour une scène ouverte dans l’Auditorium. Je m’arrêterai au niveau du kiosque, dans le jardin qui borde le bâtiment « convivialité & collaboration » pour partager avec mes collègues un de ces immondes cafés d’entreprise, et nous rirons en prétendant préférer rester chez nous, là où le café est meilleur. Et puis, équipe au complet, on enchainera avec des échanges informels de pairs-à-pairs dans le patio sous la verrière, un pique-nique à midi dans le parc près du potager et un après-midi créatif en salle d’impro.

Décodage – Les innovations impulsées dans le présent

Cette mini-fiction illustre ce que pourra être une journée de travail pour les collaborateurs de cette entreprise si les changements initiés et expérimentés lors de mon accompagnement deviennent la norme.

J’ai accompagné cette entreprise pendant près de 2 ans (2019-2020) pour impulser une véritable transformation culturelle, organisationnelle et spatiale. Initialement, la demande était de proposer une méthodologie et une expertise sur l’aménagement des espaces intérieurs d’un bâtiment type, dans le cadre d’un projet de rénovation d’un campus de 8 bâtiments, à Lille. Rapidement, nous avons fait évoluer cette problématique pour la lier aux enjeux de la nouvelle stratégie d’entreprise, mettant au cœur (entre autres) la transversalité des échanges. Le projet a donc évolué vers un projet de transformation impactant la culture d’entreprise, les modes de travail, et les espaces. Pour cela, nous avons engagé une véritable démarche prospective pour préciser et formaliser une vision du futur. Le campus devra ainsi être « en rupture » et incarner la transformation du Groupe, être ouvert, vivant, dynamique, donnant envie de travailler ensemble.

Concrètement, nous avons défini un nouveau concept architectural et co-construit le macro-zoning du campus, en mettant au cœur une nouvelle valeur ajoutée du bureau :

– Se relier au collectif et partager les ressources, donc créer des lieux mutualisés favorisant les interactions sociales.

– Bouger, se rencontrer, partager, donc encourager les déplacements et les échanges, donner envie de se retrouver, créer du mouvement, mettre le vivant au cœur.

– Vivre ensemble une nouvelle expérience, donc découvrir et expérimenter pour faire évoluer le rapport au travail et le rôle du bureau.

Du point de vue de l’organisation et des modes de travail, une évolution progressive vers une liberté du lieu du travail a été initiée. Au-delà du déploiement du télétravail, de toute façon amorcé depuis la covid, il s’agit ici d’un principe de flexibilité et de souplesse du lieu et du temps de travail qui préserve le sentiment d’appartenance, le collectif, et la convivialité. Des expérimentations pour accompagner les managers dans cette transformation ont également été menées (transformations des pratiques et postures managériales, stratégies d’engagement, ateliers participatifs, …).

Finalement, c’est une vision nouvelle des enjeux culturels de l’entreprise, qui invite à porter le regard au-delà des activités, des façons de travailler, des organisations. Elle induit de l’énergie pour être menée à bien et suppose du temps pour apprendre et ancrer de nouveaux comportements. Notre approche a donc été de chercher à engager les acteurs et à les impliquer dans l’élaboration des différentes dimensions de la transformation car nous pensons que le changement ne doit pas seulement être accompagné, mais plus en amont, il doit être inventé, créé, ajusté, partagé.

Pour aller plus loin…

Les fondamentaux de mon accompagnement :

-Se projeter avec les dirigeants et bâtir une vision du futur, engageante et souhaitable (ateliers COMEX, séminaires (top) managers, …)

-Co-construire les transformations en impliquant durablement managers et collaborateurs (ateliers de co-design, …)

-Travailler en complémentarité pour renforcer les synergies et les valeurs ajoutées de chacun (voir ci-après la collaboration avec WANO)

-Diffuser un état d’esprit positif, tenace, audacieux.

Retour d’une belle collaboration avec WANO :

Ce projet a été le fruit d’une collaboration réussie avec What a Nice Office, agence créative lilloise pour l’aménagement des bureaux. Un bon feeling et surtout un respect mutuel du travail de chacun : cela nous a permis de mettre en exergue nos points communs qui se renforcent mutuellement, mais surtout d’identifier ce qui faisait nos particularités et nos valeurs ajoutées pour proposer au client une complémentarité efficace et stimulante. Nous sommes de part et d’autre ravis de cette nouvelle collaboration 🙂

Pourquoi j’ai aimé cet accompagnement :

Ce long projet m’a d’abord séduit par le challenge qu’il représentait : une profonde révolution culturelle à incarner dans pas moins de 8 bâtiments et un parc extérieur ! Surtout, j’ai apprécié la confiance qu’on m’a accordé, pour tester et s’engager avec moi sur des voies audacieuses et alors peu fréquentées, ou pour simplement croire à la magie de l’intelligence collective et à la puissance transformatrice des futurs souhaitables.